lundi 31 mars 2014

New York Day 3 - Quelque chose de nouveau et quelque chose d'imprévu


Cette 3ème journée à New York avait en fait commencé la veille, par un tweet inopiné repéré par G sur le fil Twitter d'un de ses groupes préférés: The National. Où l'on apprenait que le documentaire dont ils faisaient l'objet, primé dans de nombreux festivals, était présenté le lendemain soir à New York en présence du réalisateur et du chanteur. Hasard? Coïncidence? Je ne crois pas... En tout cas, pas besoin de vous faire un dessin, vous comprenez l'idée générale: il était entendu que nous en serions! Aussitôt dit, aussitôt fait!

dimanche 30 mars 2014

New York - Après la pluie

Il a plu sans interruption à New York depuis ce matin. Mais cela ne nous a pas empêché de mener de front toutes les activités prévues, elles étaient juste un peu humides...
Avant de vous relater nos aventures du jour dans un article dédié, revenons sur la journée d'hier. Nous nous étions arrêtés au déjeuner à Little Korea, avant une visite du siège des Nations Unies. Pour le dessert, nous avions envie d'un jus de fruit frais, une tendance majeure aux Etats-Unis, où la mode du juicing bat son plein. Pour nous, point de régime en vue: contrairement à Greenwich Village, les bars à jus ne courent pas les rues dans le quartier de l'ONU, aussi nous sommes-nous rabattus sur un café de la chaîne Aroma Espresso Bar pour un jus orange-carotte très frais.

samedi 29 mars 2014

New York - Premiers jours

2 ans et demi après ma première incursion ici, me revoilà à New York! Et la ville me fait toujours le même effet...

Gastronomiquement tout d'abord: New York est sans doute l'une des ville où l'on mange le mieux, car les possibilités sont infinies et toutes les cultures sont représentées. Pour autant, ce qui frappe quand on vient d'Europe, c'est la prédominance des chaînes de restaurants et du fast food. Et je ne parle pas seulement du classique McDonald's: il y a des chaînes pour tous les types de cuisine (même des choses plutôt healthy). Cela donne un peu l'impression que la moindre idée (bonne ou pas), se transforme obligatoirement en business à grande échelle. Nul jugement de valeur de ma part, juste le constat de ce qui se passe ailleurs. Et peut être une vision de ce qui se profile chez nous aussi...

Pour ce qui est des visites, ayant déjà vu les principaux sites touristiques il y a 2 ans, j'ai choisi de me consacrer plus spécifiquement à la ville elle-même, à l'exploration de ces quartiers, le nez au vent. Non sans quelques sauts dans les musées, on ne se refait pas!


vendredi 28 mars 2014

Kinfolk ou l'essence du lifestyle


Tous les trimestres, j'attends avec la même impatience un magazine qui ne ressemble à aucun autre: KinfolkUne publication américaine, originaire de Portland, Oregon, patrie des hipsters, mais avec des collaborateurs dans le monde entier. Une merveille découverte chez Patoumi. A mon sens, Kinfolk explore le mode de vie de ceux qui aspirent à vivre et à consommer différemment (et qui, en cela, n'échappent pas toujours à un certain conformisme, on est d'accord...)


lundi 24 mars 2014

Sur le pouce - Castro, Cosi et le Petit Vendôme

Non loin du bureau, j'ai la chance d'avoir un très bon spot pour des sandwichs de qualité: Castro. A la fois épicerie fine, où l'on trouve des produits d'inspiration italienne, et comptoir à sandwichs préparés à la demande avec des produits d'excellente qualité. La charcuterie et les fromages (ainsi que bon nombre d'autres produits) sont également en vente à la coupe. Et pour le dessert, on y trouve notamment de délicieux yaourts fermiers aux fruits divers et variés (et parfois incongrus!).

Une compensation pour les jours où la pause déjeuner se fait devant l'ordi... Et si vous le souhaitez, la monnaie vous est rendue en tranches de saucissons, un état d'esprit qui veut tout dire! En plus, le service est sympa, ce qui ne gâche rien. Seul point noir: il faut parfois faire la queue: la rançon du succès!

Dans le même genre, je recommande Cosi, dans le VIe arrondissement, sur le même modèle mais en version plus anglo-saxonne que méditerranéenne. Le point de chute de nombre de balades nocturnes de mes années d'étudiante...

Près de mon ancien boulot, j'avais aussi une excellente cantine à sandwichs: un bistrot tradi qui propose également des sandwichs pleins d'authenticité et à des prix ultra-compétitifs, dans un quartier où cela fait cruellement défaut (Opéra-Madeleine). Au programme: charcuteries et fromages régionaux: un délice!

samedi 22 mars 2014

Un brunch de compétition - A Priori Thé

Photo: A Priori Thé
D'aucuns ne jurent que par Rose Bakery quand il est question de petit déjeuner ou de brunch. Mon adresse coup de coeur à moi, c'est A Priori Thé, malgré ses prix un peu élevés. Un brunch à 30€, on est d'accord, ce n'est pas donné, mais celui-ci vaut le détour pour sa qualité ET les quantités servies.

Je m'explique: à ce prix là, vous avez droit à un jus d'orange frais, une boisson chaude (excellent chocolat chaud et thés Dammann), un verre de vin (ou un 2e jus de fruit), des scones, du gâteau de maïs, des mini-financiers, suivis d'un plat chaud copieux et délicieux et d'un dessert à choisir parmi des pâtisseries d’inspiration anglo-saxonnes: cheesecake, brownie, ou encore compote, crumble et reine de sabba. Bref, plutôt du costaud! Mieux vaut ne pas petit-déjeuner avant!

jeudi 20 mars 2014

Carbonnade flamande

La carbonnade flamande, un vrai plat d'hiver, goûté pour la première fois lors d'un week end à Bruges avec J. il y a... pfff, tout ça! C'est à également à Bruges que j'avais découvert les croquettes de crevette grise (pas pendant le même repas, je vous rassure). J'avais adoré (#passionfriture, je plaide coupable...). A l'occasion de quelques jours à Lille il y a deux ans, j'avais opté pour un menu classique et sensiblement identique, dans un petit resto tradi déniché par la même J (si elle passe par là et qu'elle s'en souvient, je compléterai volontiers l'article ;)

Depuis, je refais régulièrement de la carbonnade flamande, en alternance avec du boeuf mijoté selon la délicieuse recette de mon père... Pour la marche à suivre, je me suis inspirée de la recette tirée du blog La cuisine de Bernard et de celle de chef Simon et j'ai acheté mon boeuf à la Ruche qui dit oui. L'idéal est de préparer le plat la veille pour le faire mijoter longtemps.

mardi 18 mars 2014

Un dîner d'anniversaire - Septime

Un jus de myrtille et bruyère pour Monsieur,
verre de Vouvray pour moi
Je suis une veinarde, avec G., nous partageons une passion commune pour la bonne cuisine et nous adorons tester de nouvelles adresses, surtout si elles représentent un défi culinaire (remember le restaurant ouzbek de la rue Amelot, testé il y a quelques années avec E&O?)

Pour mon anniversaire, G a relevé le défi de nous trouver une table chez Septime, restaurant mi-gastronomique mi-hipster que je brûlais d'envie de tester depuis longtemps. Mon obsession a été largement nourrie par les nombreux articles lus ici et là, notamment chez Mingou Mango, du blog La peau d'ourse.


Et entre la réservation et la soirée tant attendue, Septime a décroché sa première étoile Michelin...

Le premier mot qui me vient à l'esprit en repensant à cette soirée, c'est délicatesse. Toutes les assiettes qui nous ont été proposées ce soir-là étaient élégantes et pleines de légèreté, tant dans le choix des mets que dans leur composition. Voyez plutôt:


dimanche 16 mars 2014

Des gaufres sans gaufrier - Pancakes

C'est l'histoire d'un brunch où parmi la brioche, le granola, les viennoiseries et autres douceurs devaient figurer des gaufres... A la faveur d'un oubli de gaufrier par les invités (acte manqué, la family?), je me suis retrouvée avec un saladier de pâte à gaufre à écouler...

Sans me laisser démonter et après une journée de réflexion, j'ai eu l'idée d'en faire des pancakes. Après tout, la pâte à gaufre est proche de la pâte à crêpe, exception faite de la levure. Pour leur donner plus de goût, j'ai même ajouté un peu de rhum!

Voici donc ma recette pour de délicieux pancakes - pas très orthodoxes...